>

Faire du gcode à partir d’eagle


Sous-traiter la réalisation des pcbs est une évidence. Surtout en série (même petite).
Par contre pour les prototypes ou les pièces uniques, on peut être tenté de les faire soit même. (pour gagné du temps et faire des économies)
Pour cela j’utilise mon petit centre d’usinage maison.

Pour faire la conception j’utilise eagle.
Et mon centre d’usinage nécessite du gcode.

Donc voilà l’astuce pour générer du gcode à partir d’eagle.

1/ télécharger pcb-gcode.
2/ Décompresser l’archive dans le répertoire eagles/ulp (sans créer de sous répertoire)
3/ Dans eagle cliquer sur le bouton ulp et choisir PCB-Gcode.ulp .

La première fois lancer pcb-code-setup pour paramétrer la position de changement d’outils, la profondeur, la hauteur de dégagement etc…

Et voilà vous pouvez maintenant générer du gcode directement compréhensible par mach3 (entre autres)

En sortie vous récupérez 4 fichiers.

nomprojetbd.nc
il s’agit des perçages vus de la face du dessous (face soudure pour les composants traversants).
Le zéro est à faire dans le coin inférieur droit. (x négatif)
nomprojetbotnc
il s’agit de la gravure des piste de la face du dessous.
Le zéro est à faire dans le coin inférieur droit. (x négatif)
nomprojettd.nc
il s’agit des perçages vus de la face du dessus (face composants) il fait donc double emploi.
Le zéro est à faire dans le coin inférieur gauche.
nomprojecttop.nc
il s’agit de la gravure des pistes de la face du dessus.
Le zéro est à faire dans le coin inférieur gauche.

Pour les perçages comme je ne fais pas de changement d’outils il m’arrive pour gagner du temps de modifier le gcode à la main pour supprimer les aller-retour au point de changement d’outils et optimiser l’ordre des perçages.
Pour les gravures je prend ma plus petit fraise à graver.
Pour les vias, étant donné que les trous ne sont pas métallisés, je met un bout de fil adapté au diamètre dans le trou ( morceau de patte de résistance par exemple) et je le soude sur les deux faces.